Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

(paroisse)

(1.1.1912) - ...

[38913 jours d'existence]

* (1er janvier 1912)1 : Érection de la Paroisse de Notre-Dame des Sept Douleurs, de la scission de la Municipalité de Kakonna et de la Municipalité d'Isle Verte.* 15 mars 19692 : Modification au toponyme de la Paroisse de Notre-Dame des Sept Douleurs, qui devient la Paroisse de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

 

Chronologie

Entité

Comptage

Rang

Administrateur

Début

Fin

 

 

 

Cause






  

 
 
 
 
 

Érection de la Paroisse




  
1.1.1912
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)


vacance à la mairie
1.1.1912
 - 
?.?.1917
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1085
1
Georges Michaud
?.?.1917
 - 
?.?.1925
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1086
2 (1)
Joseph Fraser
?.?.1925
 - 
?.?.1927
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)

2 (2)
idem
?.?.1939
 - 
?.?.1950
 
Ø  
Ø  

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1087
3
Joseph Michaud
?.?.1927
 - 
?.?.1939
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1088
4
Isidore Lévesque
?.?.1950
 - 
14.1.1963
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1089
5
Jean-Louis Dionne
14.1.1963
 - 
?.1.1967
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1090
6
Raymond Caron
63.1.1967
 - 
28.10.1973
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1091
7
Gérard Ouellet
28.10.1973
 - 
4.11.1979
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1092
8
Gérald B. Dionne
4.11.1979
 - 
27.8.1982
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1093
9
Louis Langlois
27.8.1982
 - 
23.10.1983
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1094
10
Marcelle Cyr (Ouellet)
23.10.1983
 - 
12.6.1985
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1095
11
Jacques Fraser
12.6.1985
 - 
?.11.1995
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1096
12
Léopold Fraser
?.11.1995
 - 
?.11.1999
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1097
13
Magella Fraser (Caron)
?.11.1999
 - 
?.11.2003
 
 
 
 
 

Notre-Dame des Sept Douleurs (paroisse)
1098
14
Gilbert Delage
?.11.2003
 - 
...
 
 
 
 






  

 
 
 
 
 



Archives | Cartes | Graphiques | Textes


1.  
La date du 18 novembre 1874 habituellement retenue pour l'érection de cette entité (Gazette officielle de Québec, 21 novembre 1874, page 1938) est fautive. En effet l'érection civile de la paroisse religieuse n'entraîne pas de facto l'érection de l'entité municipale puisque le territoire de l'île Verte est alors partagé entre deux entités municipales. L'autorité ayant donc le pouvoir d'ériger l'île Verte en une nouvelle entité municipale est le Conseil de Comté de Témiscouata dont les procès-verbaux restent à dépouiller. La date du 1er janvier 1912 est ici retenue sous réserve parce qu'étant la plus plausible. Les livres de procès-verbaux de la Paroisse de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs débutent en 1916 mais à la lecture du premier procès-verbal disponible, on comprend que le conseil n'en est pas à sa première réunion. D'autres part, le ministère des affaires municipale a longtemps prétendu, dans son répertoire annuel des entités municipales, que l'érection de cette entité municipale devait être fixée au 1er janvier 1912. De plus, l'auteur C. E. Deschamps précise dans la seconde édition (1896) de sa «Liste des Municipalités dans la province de Québec», en fin de notice de la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, page 1235 que «Cette paroisse n'est pas organisée en municipalité.». Le document constitutif devrait donc être, soit une résolution du Conseil de Comté de Témiscouata, soit une proclamation du Lieutenant-Gouverneur de la province de Québec (manuscrit demeuré inédit puisqu'une telle proclamation ne figure pas à la Gazette officielle de Québec de 1911), document rédigé donc, dans le cours de l'année 1911 !
2.  
Gazette officielle du Québec, édition spéciale, 15 mars 1969, 101e année, numéro 11A, page 313a.

 

autre recherche | autres sections

Tous droits réservés 2009-2018 : Institut généalogique Drouin
Textes, recherche et contenu : Janko Pavsic

mairesduquebec@hotmail.com